Setsubun au LFI Tokyo en vidéo

Lundi 3 février 2014, les élèves de maternelle ont chassé le malin selon la tradition Setsubun. 

Tradition et culture japonaise

Setsubun désigne littéralement les nœuds du bambou qui séparent chaque section du tronc. Ces sections symbolisant chacune une saison, le setsubun est le moment charnière du passage d'une saison à l'autre. Il existait donc autrefois quatre fêtes de setsubun, dont seule celle du « commencement du printemps » (立春), est encore célébrée de nos jours.

Cette célébration, d'origine chinoise, pénétra au Japon aux environs du VIIIe siècle (époque de Nara). À l'origine, setsubun était une cérémonie d'exorcisation qui, à partir de la période Heian (IXe siècle-XIIe siècle), fut célébrée de deux manières différentes. D'une part, elle devint une grande fête de palais, où les nobles chassaient à l'arc les mauvais esprits, et d'autre part, une fête religieuse, où les mêmes mauvais esprits étaient alors exorcisés à l'aide de haricots de soja (大豆). Il faut attendre la période Muromachi, pour voir les deux cérémonies fusionner à nouveau. Ce n'est qu'à partir de la période Edo que la fête de setsubun se démocratise et prend une forme proche de celle qui est pratiquée de nos jours.

Source wikipédia.

 

Setsubun LFIT 2014

tvbn

La web TV du LFI Tokyo

logo aefe rvb

Site web de l'AEFE

asia

Le journal des lycées français en Asie-Pacifique