Toute l'actualité

etab
prim
sec

ESPACE PARENT

Eduka2

RESSOURCES D'ETE

Mallette peda

AVANT LA RENTREE

Avant la rentrée de septembre 2020, les instances de concertation de l’établissement seront réunies pour adapter le protocole qui était en vigueur au mois de juin et pour rendre possible une reprise des cours en classe entière et à temps plein, en fonction de l’évolution de la situation sanitaire.

Toutes les autres options feront l’objet des préparatifs nécessaires dans le courant de l’été pour parer à toute éventualité et faire en sorte que la rentrée se passe dans les meilleures conditions possibles. Le Conseil d’école et le Conseil d’établissement seront réunis, le mardi 25 août. Les familles recevront donc, mercredi 26 août, une confirmation des modalités précises d’organisation de la rentrée.  Bel été à toutes et à tous.

La direction du LFI Tokyo

ECO TEAM FLT : POTAGER ET DECHETS

Petits trucs et astuces pour prendre soin de votre potager tout en réduisant vos déchets : nous voilà tous lancés dans le défi potager avec plus ou moins de succès. Avec le soleil et la chaleur de ces dernières semaines, les graines ont germé, les plants de tomates se sont développés, les radis ont pu être récoltés ou pas... Comme tous les jardiniers amateurs nous avons tâtonné et fait quelques erreurs de débutants !

Alors pour éviter de reproduire les mêmes erreurs à l’avenir, nous partageons avec vous quelques trucs et astuces pour démarrer votre potager mais aussi en prendre soin tout en réduisant vos déchets. Reduce, recycle, ça vous parle?

LES SEMIS

Commençons par les semis. La règle d’or est de toujours vérifier la distance et la profondeur conseillées pour planter vos graines. Cela vous évitera de vous retrouver comme nous avec un pot plein de belles feuilles de radis mais au bout que des tiges car nous avons planté trop de graines sur une petite surface!

Vous pouvez faire germer vos semis directement dans une moitié de coquille d’oeuf intacte. Il faut percer un petit trou pour évacuer l’eau, ajouter un fond de terre et y déposer les graines. Les coquilles sont un support idéal pour faire naître vos plants avant de les transposer dans un pot ou au jardin. Vous pouvez également faire vos semis dans des rouleaux de papier toilette. Il existe beaucoup de tutoriels sur internet.

La limite des légumes pouvant être cultivés est principalement fixée par l’importance de leur système racinaire, et par la profondeur des contenants. Il est préférable de renoncer aux légumes à enracinement trop profond comme les artichauts et les asperges. A éviter également les légumes dont les racines sont trop imposantes comme les betteraves, les salsifis ou les endives.
En revanche, tous les légumes à enracinement superficiel comme les salades, les radis, les carottes courtes ou encore les tomates cerises se porteront très bien. De la même manière, les plantes aromatiques, ou les légumes sarmenteux comme les aubergines, les courges, les tomates ou les melons n’auront aucun mal à s’y adapter.

Les petites plantes aromatiques comme la ciboulette, le basilic ou le thym n’ont pas besoin d’un très grand espace, et se contenteront sans souci d’une balconnière. Pareillement, la mâche ou la laitue à couper y évolueront sans trop de difficulté. Toutes les autres salades doivent être cultivées dans un pot d’au moins 20 cm. Les carottes courtes, les navets de printemps et les tomates naines nécessitent quant à eux entre 25 et 30 cm de profondeur.
Comptez plus de 30 cm de profondeur pour tout ce qui est aubergine, melon, poivron, chou ou encore potiron.

Ce qu’il faut retenir, c’est que les racines seront cantonnées à évoluer dans un milieu de culture très confiné. Le volume étant limité, il est indispensable de réguler à la fois la nutrition et l’eau apportée aux légumes. Un excès d’eau pourrait provoquer l’asphyxie de la plante, tandis qu’une concentration d’engrais trop importante pourrait la brûler. Il est donc indispensable qu’un trou soit présent dans le fond du pot pour assurer une bonne aération. Les pots vendus dans le commerce sont généralement déjà percés ou pré-percés, si ce n’est pas le cas percez-le vous-même. Vous pouvez également placer une couche de gravillon dans le fond du pot de manière à améliorer l’aération et le drainage.

L’engrais où comment recycler vos coquilles d’oeuf et votre marc de café

LA COQUILLE D'OEUF

La coquille d’oeuf est riche en oligo-éléments, nutriments et minéraux. Elle contient du calcium, du magnésium et du potassium.

Grâce à sa richesse en calcium, la coquille d’oeuf est un excellent engrais naturel pour les plantes. Vous pouvez incorporer la coquille d’oeuf écrasée en petits morceaux (vos enfants seront ravis de vous aider si vous leur donnez un petit marteau !) directement dans le fond de vos trous de plantations. Vous pouvez également les mélanger à la terre utilisée pour faire des semis ou les disperser dans le potager.

Les coquilles d’oeuf écrasées servent aussi de barrières anti-limaces. Il suffit de les disperser autour des plantes que vous voulez protéger. Les limaces détestent les bords coupants des morceaux de coquilles.
Placées au pied des tomates, elles protègent ces dernières contre la pourriture apicale dite maladie du cul noir.

Attention de toujours utiliser des oeufs bios! Vous pouvez conserver vos coquilles d’oeuf broyées et séchées ou les utiliser directement.

LE MARC DE CAFE

Le marc de café contient beaucoup d’azote, de phosphore et de potassium et aidera les jeunes pousses à mieux se développer. On peut le mélanger au terreau pour les semis.

Il est préférable de le laisser sécher à l’air libre ou au four sur une plaque.

Il stimule les vers de terre car il les aide à digérer la matière organique.

C’est un excellent antiparasite, notamment contre les limaces et les escargots. On peut l’utiliser au pied des tomates, des carottes et des salades et des choux. Sa forte contenance en caféine éloignera les bestioles.

Attention de ne pas trop en mettre car il acidifie le sol. On conseille d’en utiliser 100 grammes par mètre carré.

Arroser vos plantes avec l’eau de rinçage du riz

Plutôt que de jeter l’eau de rinçage du riz, utilisez là pour arroser vos plantes. Cette eau contient plein de nutriments qui sont bénéfiques pour vos plantes. Cette eau de rinçage a plein d’autres utilisations dont nous vous parlerons dans un prochain billet.

Et vous, vous avez d’autres trucs et astuces à partager ? Faite-le nous savoir en commentaires !

tvbn

La web TV du LFI Tokyo

ZoneAP

Site web de la zone
Asie-Pacifique de l'AEFE 

asia

Le journal des lycées
français en Asie-Pacifique