Toute l'actualité

etab
prim
sec

ESPACE PARENT

Eduka2

RESSOURCES D'ETE

Mallette peda

EXPOSITION DE HAIKU A LA BCD

Les cours élémentaires 2 du LFI Tokyo vous donnent rendez-vous à la rentrée pour une exposition de Haïku (poèmes japonais).

En utilisant votre téléphone portable pour visualiser le QR Code présent sur l'affiche ci-dessus, vous pourrez écouter le podcast de nos élèves qui parlent de ce projet d'exposition.

Bonne écoute et bonnes vacances.

QU'EST-CE QU'UN HAIKU ?

Un haïku (俳句, haiku) est un petit poème extrêmement bref visant à dire et célébrer l'évanescence des choses.

Le haïku comporte traditionnellement 17 mores, verset — en trois segments 5-7-51, et est calligraphié traditionnellement sur une seule ligne verticale, au Japon, ou sur trois lignes, dans son adaptation francophone depuis 1905. Le terme a été créé par le poète Masaoka Shiki (1867-1902). C'est une forme poétique très codifiée d'origine japonaise et dont la paternité, dans son esprit actuel, est attribuée au poète Bashō Matsuo (1644-1694).

Les haïkus ne sont connus en Occident que depuis le tout début du xxe siècle. Les écrivains occidentaux ont alors tenté de s'inspirer de cette forme de poésie brève. La plupart du temps, ils ont choisi de transposer le haïku japonais, qui s'écrivait sur une seule colonne sous la forme d'un tercet de 3 vers de 5, 7 et 5 syllabes pour les haïkus occidentaux. Quand on compose un haïku en français, on remplace en général les mores par des syllabes ; cependant, une syllabe française peut contenir jusqu'à trois mores, ce qui engendre des poèmes irréguliers.

La personne écrivant des haïkus est appelée haijin, ou parfois également « haïdjin » ou « haïkiste ».

Source wikipedia

tvbn

La web TV du LFI Tokyo

ZoneAP

Site web de la zone
Asie-Pacifique de l'AEFE 

asia

Le journal des lycées
français en Asie-Pacifique