Toute l'actualité

etab
prim
sec

ESPACE PARENT

Eduka2

RESSOURCES D'ETE

Mallette peda

LE JAPON ET LA PREMIÈRE GUERRE MONDIALE : LES TERRITOIRES DE LA MÉMOIRE (SUITE)

Dans le cadre des commémorations de la Première Guerre mondiale, dix élèves de l'Option internationale du baccalauréat (OIB-japonais) du Lycée français international de Tokyo (LFIT) se sont rendus à Naruto (Shikoku) et à Kyôto lors d'un voyage scolaire du 10 au 12 avril 2015.

Bando-light-2

Bando-light-3

Accompagnés par MM. Jürgen Draschan et Matthieu Séguéla, professeurs d'allemand et d'histoire-géographie, ces élèves ont participé à un double projet : visite de lieux de mémoire liés à l’implication du Japon dans la Grande Guerre et réalisation d’une exposition commune au LFIT, au Lycée français de Kyôto et au Lycée allemand de Yokohama. 

Bando-light-4

Bando-light-5

Le thème de l’exposition est un ABCédaire présentant en 26 lettres la vie des soldats allemands prisonniers de guerre dans le camp japonais du Bandô de 1915 à 1919. Les élèves* de 1ère OIB ont réalisé les textes de 13 lettres qu’ils exposent en avant-première et en complément d’une autre exposition conçue par le Pr Otsuru de l’Université de Kôbe. Celle-ci présente le camp de prisonniers autrichiens d’Aonogahara, près de Kôbe.

Bando-light-6

Bando-light-7

« Le Japon et la Première Guerre mondiale : les territoires de la Mémoire » est un projet conçu par des enseignants des Lycées français de Tokyo et de Kyôto associés à la Deutsche Schule Tokyo Yokohama et à la Deutsche Samstagsschule de Kôbe. Il a reçu le prestigieux label de la Mission du Centenaire de 1914-1918. Il a également bénéficié de subventions de l'AEFE, du Forum culturel de l'Ambassade d'Autriche, de la Mission du Centenaire 14-18 et du LFIT. A Kyôto, les familles des élèves du Lycée français ont généreusement accueilli les élèves tokyoïtes.

Bando-light-8

Bando-light-9

Le samedi 11 avril, les jeunes Français, Allemands et Japonais ont visité le musée du camp de Bandô (Naruto) qui retrace la vie des prisonniers allemands et austro-hongrois qui ont été internés de 1917 à 1919. Guidés par M. Telschig, responsable du Musée, les élèves ont pu assister ensuite à une passionnante conférence donnée par le Pr Michel Wasserman, ancien directeur de l’Institut Franco-japonais du Kansai et de la Villa Kujoyama, actuellement professeur de relations internationales à l’université Ritsumeikan de Kyôto. Il a notamment rappelé que la 9eme symphonie de Beethoven avait été jouée pour la première fois au Japon dans le camp de Bandô. Cette symphonie est depuis devenue l'équivalent d'un second hymne national au Japon tandis qu'il est celui de l'Union européenne sous le nom d'Hymne à la joie.

Bando-light-11

Bando-light-12

Après un pique-nique international, la visite s'est poursuivie par une excursion aux vestiges du camp des prisonniers. A ces moments forts de sens où de lointains "descendants " des combattants de 14-18 se retrouvaient dans un lieu de mémoire de leurs aïeux, s’étaient joints M. Charles-Henri Brosseau, Consul général de France à Kyôto et les responsables de l'Alliance française de Tokushima.

Élèves de 1ère OIB-Japonais ayant réalisé l’exposition sur Bandô : Zoé Bapst, Léo-Paul Belleguie, Émilie Biragnet, Athéna Gressard-Nakamura, Élie Guidi, Cléa Ossart, Akira Rambeau, Erika Tamura, Joe Ueda, Théo Yamaguchi.

Bando-light-13

Logos

tvbn

La web TV du LFI Tokyo

ZoneAP

Site web de la zone
Asie-Pacifique de l'AEFE 

asia

Le journal des lycées
français en Asie-Pacifique